Cosmétiques bio: oui, mais attention tout de même !


Les cosmétiques Bio

La cosmétique classique utilise beaucoup d’ingrédients d’origine synthétique et animale.  Dès lors, comment connaître les effets de ces produits appliqués sur notre peau pendant de nombreuses années ?  Les cosmétiques biologiques offrent la garantie du respect de la santé et de l’environnement.  Mais que signifie exactement le terme « biologique » pour un cosmétique ?

Bien que pour la plupart d’entre nous le terme « bio » soit associé à la nature, aux plantes et au respect de l’environnement, il faut savoir qu’un cosmétique labellisé « biologique » doit répondre à de nombreux critères de qualité plus ou moins sévères pour être certifié.  Ces critères de qualité sont définis par des organismes ayant chacun leurs exigences, obligations, règles et normes à respecter…  Ce sont ces organismes qui délivrent les différents labels aux meilleurs élèves.

Qu'est ce qu'un cosmétique bio ?

Les règles de base à respecter au minimum par les fabricants de cosmétiques labellisés « naturels » et/ou « biologiques » sont les suivantes :

  • La marque doit parvenir à un niveau de qualité plus élevé et garantir une cosmétique plus efficace par rapport à la cosmétique classique.
  • Les matières premières doivent être naturelles et provenir de l’agriculture biologique.
  • Le fabricant doit privilégier la chimie naturelle et écologique.
  • La fabrication doit exclure les ingrédients synthétiques.
  • Les cosmétiques sont non testés sur les animaux mais sur des personnes volontaires ou des cultures souches.
  • Le respect de l’environnement doit être garanti par la marque.

De plus, les formules des produits cosmétiques estampillés « biologiques » sont obligatoirement :

  • sans paraben et sans phénoxyéthanol qui sont des conservateurs interdits dans ces formules
  • sans OGM
  • sans PEG (polyéthylène glycol)
  • sans silicone
  • sans colorant
  • sans parfum de synthèse

Les labels des cosmétiques bio les plus reconnus en Europe

  • Nature et Progrès : Le cahier des charges de ce label est le plus strict de tous.
    • 100% des ingrédients utilisés dans ces cosmétiques doivent être issus de l’agriculture biologique;
    • 70% des gammes de la marque doivent répondre aux exigences de Nature et Progrès;
    • Les fabricants ne peuvent avoir recours qu’à des procédés physiques et chimiques simples, sans molécules, sans parfums ni colorants de synthèse;
    • L’entreprise doit être un exemple en matière de comportement environnemental et favoriser le commerce équitable.
  • BDIH : Ce label allemand n’est délivré qu’aux cosmétiques utilisant les ingrédients autorisés par le cahier des charges des « Cosmétiques Naturels Contrôlés ». Malheureusement, la liste des ingrédients autorisés est gardée secrète… Enfin, il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’un label bio à proprement parler. Cependant, le BDIH favorise évidemment les ingrédients végétaux issus de l’agriculture biologique. Ce label est l’assurance d’un cosmétique naturel mais pas bio d’une très grande qualité.
  • Ecocert : Cet organisme impose au moins 95% d’ingrédients naturels et délivre le label Cosmébio ECO pour les cosmétiques écologiques et Cosmébio BIO pour les cosmétiques biologiques et écologiques.
  • Cosmébio BIO : Le label Cosmébio BIO impose au minimum 95% d’ingrédients naturels, au minimum 10% d’ingrédients bio sur le produit fini et 95% d’ingrédients bio sur le total des ingrédients végétaux.
  • Cosmébio ECO : Le label Cosmébio ECO impose au minimum 95% d’ingrédients naturels, au minimum 5% d’ingrédients bio sur le produit fini, et 50 % d’ingrédients bio sur le total des ingrédients végétaux.

Depuis l’automne 2007, un nouveau label international très strict a vu le jour, il s’agit de NaTrue, pour Nature et True (en anglais).  NaTrue a créé 3 niveaux de certification :

  • 1 étoile pour les cosmétiques naturels purs c’est à dire à base de substances naturelles ou d’origine naturelle définis selon un référentiel précis.
  • 2 étoiles pour les cosmétiques naturels avec un extra c’est à dire avec au moins 70% d’ingrédients bio.
  • 3 étoiles pour les cosmétiques biologiques parfaits c’est à dire avec au moins 95% d’ingrédients bio.

Après tout ce technico blabla, ne désespérez pas !  Fiez-vous aux labels ci-dessus et vous serez certaine d’acheter un cosmétique bio de qualité en plus d’être une beauté certifiée !

Mais pour finir sur une note de bon sens, n’achetez pas tout les yeux fermés sous prétexte que c’est du labellisé bio.  Chaque année, de nouveaux produits de plus en plus spécialisés sont commercialisés en faisant appel à un marketing savant.  

Comme pour n’importe quel achat, demandez-vous si vous avez réellement besoin de ce produit, que va-t-il vous apporter, demandez conseil aux vendeuses, recherchez des test de produits sur le net, etc.

Car même bio une simple crème peut ne pas vous convenir car trop grasse, trop liquide, trop épaisse, pas assez hydratante, etc.  Vous pourriez même être allergique à un de ses composants…  Alors, concentrez vos efforts sur quelques cosmétiques de qualité bien choisis afin d’éviter le gaspillage et de préserver votre porte-monnaie en plus de tout le reste !